Nouvelles : Une femme accouche pendant une fête, puis elle jette son bébé aux ordures pour continuer de boire avec ses amis.

Une femme accouche pendant une fête, puis elle jette son bébé aux ordures pour continuer de boire avec ses amis.

Un véritable monstre.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Une femme est suspectée d'avoir jeté son bébé dans les poubelles après avoir accouché afin de pouvoir continuer à faire la fête avec des amis.

La mère de 31 ans nommée Yulia participait à une fête bien arrosée avec des amis dans la ville de Ryazan, en Russie, quand elle a commencé à ressentir des contractions. 

La femme est aussitôt allée se réfugier dans les toilettes, puis dans les minutes suivantes, elle a accouché de son bébé.

Selon ce que révèlent les médias locaux, le cordon ombilical serait tombé par lui-même lors du processus et ainsi, la mère n'aurait pas eu à le couper.

Puis, immédiatement après l'accouchement, la mère a placé le placenta et le bébé dans un sac de plastique qu'elle est aussitôt allée jeter dans un conteneur à poubelles à l'extérieur pour ensuite retourner faire la fête, comme si de rien n'était.

Toujours selon les médias locaux, le bébé serait demeuré plus de deux heures à l'intérieur du conteneur. C'est une passante qui aurait entendu les pleurs de détresse du bébé et qui aurait signalé le curieux incident aux autorités.

La police affirme avoir trouvé le bébé à l'intérieur d'un vulgaire sac d'épicerie alors que son corps était encore recouvert de sang.

L'enfant a été rapidement transporté à l'hôpital où on l'a traité afin de lui éviter une mort par hypothermie.

La police est parvenue à localiser la mère de l'enfant qui était encore sur les lieux de l'incident et aux dires des agents qui l'ont arrêtée, celle-ci était grandement intoxiquée: "La mère a dit qu'elle ne voulait pas ce bébé. Elle n'a même pas regardé si c'était un garçon ou une fille avant de s'en débarrasser. Pendant son arrestation, elle était lourdement intoxiquée par l'alcool."

La mère avait déjà deux enfants de 3 et 4 ans.

Ses enfants devront être placés dans des foyers d'adoption.

La mère risque jusqu'à 5 ans de prison si elle est trouvée coupable des accusations portées contre elle.

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie