Nouvelles : Une femme de 59 ans accusée de pédophilie prétend que sa victime l'a violée

Une femme de 59 ans accusée de pédophilie prétend que sa victime l'a violée

Histoire en développement.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
88 88 Partages

Gail Dickinson, une femme de 59 ans, a été accusée d'avoir eu des relations sexuelles avec un garçon de 14 ans qui était en vacances avec sa famille à Ibiza. 

Gail, qui est présentement en cour pour cette affaire, prétend que c'est le garçon de 14 ans qui l'a violée alors que sa mère et sa grand-mère étaient aussi dans l'appartement. 

Elle a raconté que l'adolescent l'aurait pourchassée jusque sur le balcon après avoir consommé de l'alcool et qu'il avait essayé « encore et encore » d'avoir des relations sexuelles avec elle, mais que Gail l'aurait repoussé. 

« Tu ne fais que nous mentir », a lâché le procureur Azrah Yousaf en cour, visiblement impatient. 

« C'est arrivé comme ça, sans que je m'en aperçoive », a déclaré Gail. « Je n'arrivais pas à croire que cela s'était passé si vite. Je me souviens juste de lui qui poussait son engin dans ma bouche. »

« J'étais dans un état de choc », a-t-elle ajouté. « J'ai réussi à le repousser et à dire "Non, arrête". Je me suis sauvée sur le balcon et c'est là qu'il m'a attaquée. »

Gail assure qu'il n'y a pas eu de pénétration. « J'ai réussi à me sauver », a-t-elle insisté. « Je n'oublierai jamais l'expression sur son visage. J'étais terrifié. Il était obsédé par moi et voulait absolument avoir des relations sexuelles avec moi. »

« Êtes-vous en train de me dire que vous vous êtes fait violer par un garçon de 14 ans? », a demandé Azrah Yousaf.

« Pourriez-vous définir "viol"? » a alors demandé Gail. 

Quand le procureur a expliqué qu'une fellation forcée pouvait être considéré comme étant un viol, elle a répondu que oui, elle avait été violée. 

Mais le procureur ne croit pas du tout la version de Gail et il a même suggéré qu'elle puisse être une prédatrice sexuelle. Mais Gail a insisté, niant toutes les accusations portées contre elle. 

La grand-mère a témoigné plus tôt qu'elle avait vu Gail en train d'avoir des relations sexuelles avec son petit fils, mais qu'elle avait été trop choquée par ce qu'elle a vu pour réagir. 

Le procès va se poursuivre et nous vous tiendrons au courant des développements dans cette histoire. 

Partager sur Facebook
88 88 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Courtoisie