Nouvelles : Une femme qui a tué son mari de 20 coups de marteau à la tête sort du tribunal libre comme l'air.

Une femme qui a tué son mari de 20 coups de marteau à la tête sort du tribunal libre comme l'air.

Un jugement qui va faire polémique.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
423 423 Partages

On tient sans doute une des nouvelles qui va faire le plus bruit de la journée et elle nous vient d'Angleterre où une femme a tué son mari à coups de marteau, mais est ressortir totalement libre du tribunal après avoir fait appel de la décision qui la condamné à 18 ans de prison.

C'est le site web d'informations et de divertissement britannique le Mirror qui rapporte cette nouvelle qui risque une nouvelle fois de diviser fortement l'opinion publique. Certains vont approuver cette décision de justice alors que d'autres vont tout simplement trouver ça scandaleux. En effet, dans la ville de Guildford en Angleterre, une femme a tué son mari à coups de marteau, mais est ressortir totalement libre du tribunal après avoir fait appel de la décision qui la condamné à 18 ans de prison. Les juges ont jugé qu'elle souffrait de sévères problèmes mentaux au moment de commettre ce meurtre et elle ne peut pas donc être tenue responsable parce qu'elle n'était pas dans son état normal.

Le Mirror explique que cela faisait 31 ans qu'elle était avec son mari, mais qu'un matin elle a complètement craqué. En effet, un matin son mari lui dit qu'il ne faut pas qu'elle interrompe pendant qu'il parle, qu'il faut pas qu'elle parle à des étrangers, mais aussi qu'il faut qu'elle arrête de fumer. Cela en était trop pour elle. Ainsi, elle décide de s'emparer d'un marteau et lui donne 20 coups dans la tête. Elle lui mettra par la suite un chiffon dans la bouche pour qu'il arrête de respirer. 

Ensuite, elle a essayé de se suicider le lendemain explique le Mirror, mais heureusement les secours sont venus à son aide et ont pu lui empêcher de commettre une bêtise. Elle a dû répondre par la suite à des accusations de meurtre sur son mari qu'elle a toujours nié. Le tribunal la condamne dans un premier temps à 22 ans de prison, une peine qui sera réduite à 18 ans. Elle décide tout de même de faire appel et finalement obtint gain de cause, elle sort libre du tribunal alors qu'elle a tout de même tué son mari dans d'atroces conditions. C'est ce qu'on appelle un jugement qui va faire polémique.

Partager sur Facebook
423 423 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Courtoisie