Nouvelles : Une femme transgenre abuse des autres détenues et doit être transférée dans une prison pour hommes

Une femme transgenre abuse des autres détenues et doit être transférée dans une prison pour hommes

Elle n'a eu aucune pitié.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
185 185 Partages

C'est une histoire à laquelle on ne s'attendait pas pourtant c'est vrai que cela aurait pu être prévisible, une femme transgenre avoue avoir abusé de ses co-détenues et a été déplacé vers une prison pour homme en raison de son comportement dangereux.

C'est le quotidien Metro News qui rapporte cette nouvelle totalement folle, en Angleterre, une femme transgenre avoue avoir abusé de ses co-détenues et a été déplacé vers une prison pour homme en raison de son comportement dangereux. Karen White, 51 ans, qui était à la base un homme, a avoué avoir abusé de deux de ses co-détenues. Des faits qui remontent à un an mais qui vont être jugés prochainement.

Metro News explique que Karen White va être jugée au mois d'octobre prochain pour répondre de ses actes devant la justice mais elle a déjà été changé de prison pour intégrer une prison pour hommes. En effet, Metro News relate qu'en Angleterre les transgenres sont libres de pouvoir être incarcérés dans une prison dédiée au sexe auquel il s'identifie comme a pu le faire Karen White. Elle se considérait comme une femme alors elle est allée dans une prison pour femme.

Pourtant, elle a donc décidé d'abuser de la situation et de s'en prendre à deux femmes sans défense. La justice a donc le droit dans ce type de situation de transférer les prisonniers transgenres dans une prison dédiée à leur sexe d'origine raconte Metro News. Dans le cas de Karen White, elle a donc été transféré dans une prison pour homme et on se demande comment elle va être traité là-bas et si ce n'est pas elle qui va avoir droit à des abus sexuels.

C'est donc une semaine agitée pour les transgenres en Angleterre puisqu'un autre scandale impliquant un transgenre a eu lieu plus tôt cette semaine. En effet, une femme transgenre s'est fait geler son compte parce que selon un employé de la banque Santander, elle avait une voix d'homme au téléphone. L'histoire est toute bête, Sophia Reis, 47 ans, était au téléphone avec sa banque, située dans la ville de Carlton en Angleterre, afin de régler une situation banale. Pourtant c'est là que tout se complique puisque son interlocuteur refuse de la servir parce qu'elle a une voix d'homme et cela ne correspond à son identité de femme. Une histoire qui a fait scandale.

Partager sur Facebook
185 185 Partages

Source: Metro News · Crédit Photo: Facebook