Nouvelles : Une fillette de 12 ans est violée collectivement, étranglée et décapitée par son oncle et ses frères.

Une fillette de 12 ans est violée collectivement, étranglée et décapitée par son oncle et ses frères.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
3,205 3.2k Partages

En Inde, une fillette de 12 ans a été étranglée et décapitée après avoir été violée par son oncle et ses frères.

La fillette, dont l'identité n'a pas été dévoilée, avait été portée disparue alors que la veille, elle n'était jamais revenue de l'école qu'elle fréquentait à Sagar.

C'est le 14 mars que le corps a été découvert.

Selon ce que la police a indiqué, la fillette aurait été étranglée et violée par son oncle ainsi que ses frères.

Une tante aurait ensuite aidé l'oncle et les frères à décapiter le cadavre de l'enfant.

Il s'agit là d'un autre crime répugnant qui s'ajoute à une trop longue liste en Inde.

NDTV rapporte que la famille avait contacté les autorités afin de signaler la disparition de leur fille qui n'était jamais revenue de l'école. C'est le lendemain du signalement que la macabre découverte s'est produite.

La police a commencé à suspecter un des oncles de la victime lorsque celui-ci s'est empressé d'accuser un homme d'un autre village avec qui il avait eu une dispute en lien avec un terrain.

Une analyse post-mortem avait été effectuée sur le corps de la fillette et celle-ci avait révélé que l'enfant avait été violée.

Les interrogatoires de police avaient révélé par la suite que des membres de la famille de la victime pouvaient être impliqués dans l'affaire.

C'est au fil des interrogatoires qu'on a découvert que les frères avaient amené leur soeur chez un oncle où le viol collectif s'était produit.

Lorsque la fillette a menacé ses agresseurs de les dénoncer à la police, sa tante a décidé de l'étrangler pour ensuite la décapiter et jeter son corps dans un champ.

La police est toujours à la recherche d'un des frères de la victime qui a participé au viol collectif et qui est parvenu à échapper aux autorités.

En 2016 en Inde, on rapporte qu'au moins 100 viols étaient signalés chaque jour à la police.

Partager sur Facebook
3,205 3.2k Partages

Source: Dailymail · Crédit Photo: Courtoisie