Nouvelles : Une fillette de 5 ans et son frère de 14 ans doivent se battre ensemble contre le cancer dans la même chambre d'hôpital

Une fillette de 5 ans et son frère de 14 ans doivent se battre ensemble contre le cancer dans la même chambre d'hôpital

Chaque jour est un combat.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,006 1.0k Partages

Un frère et une soeur québécois doivent se battrent contre un cancer en même temps. 

La photo de Jacob Randell, 14 ans, et sa sœur Sophia, âgée de 5 ans, a fait le tour du monde. 

On les voit s'enlacer alors qu'ils se soutiennent l'un et l'autre dans cette période difficile. 

Jacob et Sophia partagent une chambre à l'hôpital pour enfants d'Ottawa, en Ontario. 

Chaque jour est un combat pour ces enfants qui ne peuvent pas se permettent de perdre. 

Jacob a reçu son diagnostic à 5 ans: une tumeur cérébrale. Sur son blogue, on peut lire le message suivant: 

«Il a été soumis à une batterie de tests: IRM, tomodensitométrie, des centaines de tests sanguins, et bien plus encore. Ses cheveux sont tombés et sa peau a pris une couleur cendré. Il a perdu la vision d'un œil et on a découvert qu'il avait déjà perdu l'ouïe d'une oreille. Un tube d'alimentation a été mis dans son estomac, et on a dit à la famille qu'il ne pourra plus jamais manger.» 

Dix mois plus tard, il avait gagné une première bataille et son cancer était disparu. 

Quand les Randell ont appris que Jacob avait un cancer, ils ont fait testé les autres enfants. Liam n'avait rien, mais leur plus jeune, Sophia, a été testée positif. 

La santé de Sophia a été surveillée de près jusqu'en 2016 où la nouvelle a eu l'effet d'une bombe pour la famille. Sophia avait un cancer au même endroit que son frère, 7 ans après son diagnostic. 

Sophia était en rémission quand Jacob est retombé malade. Cette fois, le cancer s'était attaqué à ses reins. 

Puis, une semaine plus tard, c'était au tour de Sophia. 

«C'est la photo la plus déchirante que mes yeux et mon cœur aient jamais vue», a déclaré Liliane Hajjar, la maman, en partageant une photo de la porte de la chambre d'hôpital avec les noms de ses enfants. 

«Je suis brisée. Nous sommes tous brisés. Ce n'est pas la vie que j'imaginais pour eux, mais c'est ce qu'elle est et nous serons avec eux à chaque étape», écrit-elle sur Facebook.

Les amis de la famille Randell ont lancé une campagne de financement social sur GoFundMe pour aider la famille avec les coûts des traitements.

Cliquez ici si vous souhaitez donner

Partager sur Facebook
1,006 1.0k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Courtoisie