Nouvelles : Une infirmière viole un patient atteint de démence dans sa chambre de retraités.

Une infirmière viole un patient atteint de démence dans sa chambre de retraités.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
239 239 Partages

En Floride, une infirmière qui travaillait dans une résidence pour personnes âgées a été accusée de viol. C'est un homme souffrant de démence qui a rapporté à la police que l'infirmière l'aurait violé alors qu'elle l'attendait nue dans sa chambre afin de le surprendre.

La femme de 39 ans nommée Guettie Belizaire a été arrêtée lundi pour des gestes qu'elle aurait posés en décembre dernier lors d'un quart de travail de nuit au Brookshire Assisted Living Facility de Melbourne.

Des collègues de Belizaire auraient même surpris la femme alors qu'elle était encore complètement nue dans la chambre du vieil homme et qu'elle s'apprêtait à aller se rhabiller dans la salle de bain.

L'incident plutôt surprenant s'est produit le 13 décembre dernier vers 5h du matin.

La police a rapporté que lorsque des agents sont arrivés sur les lieux, l'homme était dans son lit et il semblait confus.

L'homme a expliqué que la femme aurait bondi sur lui pour le violer.

Les employés qui ont surpris la femme dans la chambre étaient en train de la chercher, étant donné qu'ils avaient remarqué qu'ils étaient sans nouvelles d'elle depuis 90 minutes.

Belizaire affirme pour sa part qu'elle ne s'est jamais retrouvée dans la chambre de ce patient au cours de son quart de travail et elle a même accepté de fournir des échantillons de salive pour des analyses d'ADN.

La victime a été transportée à l'hôpital et des examens médicaux ont été effectués afin de vérifier si l'homme avait été violé.

Le 25 mars dernier, les résultats d'ADN étaient enfin disponibles et ceux-ci révélaient que Belizaire avait effectivement agressé sexuellement le vieil homme.

L'infirmière a aussitôt été congédiée de son travail et une enquête criminelle est actuellement en cours.

Le centre Brookshire Assisted Living Facility a transmis ses excuses publiques pour les gestes subis par son patient tout en indiquant que la direction collaborerait avec la police afin d'aider à l'enquête.

Partager sur Facebook
239 239 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie