Nouvelles : Une jeune femme fraudée de 4000$ par un arnaqueur qui se faisait passer pour la GRC

Une jeune femme fraudée de 4000$ par un arnaqueur qui se faisait passer pour la GRC

Soyez prudents!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) met en garde la population contre un nouveau type d'arnaque qui consiste à se faire passer pour un de leurs agents afin de dérober le numéro d'assurance sociale des victimes ciblées.

Une serveuse de 23 ans qui est originaire de Cornwall et qui se nomme Julia-Shea Baker fait partie des personnes qui ont été victimes de ce nouveau type d'arnaque. Ainsi, un criminel sera parvenu à lui voler une somme de 4000 dollars après s'être identifié auprès d'elle comme étant Steve Rogers, inspecteur de la GRC. 

Le fraudeur aurait tout d'abord informé qu'un véhicule de location qui était au nom de Baker avait été retrouvé dans le sud de Toronto tandis qu'il était maculé de sang, avec à son bord 10 kg de cocaïne.

Comme le fraudeur avait employé un stratagème faisant en sorte que son appel téléphonique semblait vraiment provenir de la GRC, même si la jeune femme a pris le temps d'effectuer quelques vérifications, celle-ci s'est malheureusement rendu compte trop tard de la manigance.

Pendant plusieurs heures, le fraudeur a donc encouragé la jeune femme à multiplier des achats de cartes-cadeaux afin d'effectuer des transferts d'argent qui lui permettraient d'obtenir un nouveau numéro d'assurance social, puisque son numéro actuel était maintenant lié à des activités criminelles.

Ce n'est que le lendemain, après que Baker ait tenté de rejoindre le faux agent, qu'elle a réalisé avoir été prise au piège.

Selon Jeff Thomson, analyste senior de la GRC pour le Centre Antifraude du Canada (CAFC), celui-ci croit qu'il est très important de faire circuler la nouvelle quant à ce nouveau type de fraude, car entre janvier et juillet, 800 escroqueries similaires ont été signalées au Canada, alors qu'en octobre, on indiquait que ce nombre avait atteint 3000.

Enfin, Thomson termine avec un conseil très important à garder en mémoire: "Le gouvernement ne va jamais vous appeler et vous menacer pour que vous lui envoyiez de l'argent, il ne demandera pas vos informations personnelles au téléphone de manière non sollicitée, de manière alarmante et effrayante".

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran