Nouvelles : Une mère découvre le dessin troublant de sa fille de 7 ans et le partage aux autres parents.

Une mère découvre le dessin troublant de sa fille de 7 ans et le partage aux autres parents.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Le Manchester Evening News a rapporté l'histoire à glacer le sang d'une mère qui a découvert que sa fille vivait un épisode de détresse extrême en raison des jeux en ligne.

C'est en trouvant un dessin produit par sa fille de 7 ans que la mère nommée Meridy Leeper a compris que sa fille avait sérieusement besoin d'aide.

Le dessin représentait sa fille qui avait une corde attachée à son cou.

Après une discussion avec sa fille, Meridy a appris que des usagers de plateformes de jeux en ligne avaient incité la fillette à s'enlever la vie.

Voici maintenant le message partagée par Meridy aux autres internautes afin de les sensibiliser aux dangers des jeux en ligne chez les jeunes enfants:

"C'est une chose exceptionnellement difficile à publier pour moi. J'ai longuement réfléchi à cela. J'ai décidé que c’était trop important de ne pas sensibiliser les autres parents. Je veux seulement que tous les parents sachent quoi surveiller ....

Kids YouTube, Roblox, Fortnite ... peu importe à quel point vous pensez surveiller votre enfant ou les notifications. Ça n'a pas d'importance. On a appris à mon enfant de 7 ans à se suicider sur YouTube Kids et sur ces jeux. Elle a expliqué qu'elle ne se sent pas négligée ou mal aimée. Au lieu de cela, elle a constamment été invitée à «se suicider» par d'autres joueurs, par YouTube Kids.

Dimanche soir, elle a eu une crise d'angoisse totale. Je la tenais et que je chantais pendant qu'elle passait au travers. Lundi, elle a dessiné cela à l'école.

C'est un danger bien réel! Je n'ai JAMAIS pensé que je me retrouverais en train d'aider mon enfant de sept ans à traverser une crise d'anxiété. S'IL VOUS PLAÎT, gardez vos enfants loin de ces choses. Je suis tellement heureuse que mon enfant ait pu exprimer ses sentiments avant même d'avoir essayé de se faire du mal. Je n'avais jamais pensé que quelque chose d'aussi «innocent» que les YouTube Kids aurait ces messages subliminaux. Encore une fois, je ne fais que partager notre expérience dans l’espoir d’empêcher un autre enfant de vivre cela."

Toujours selon Meridy, deux semaines après que la mère soit intervenue auprès de sa fille, celle-ci commençait déjà à se sentir mieux.

Voici enfin le dernier message de Meridy à propos de sa fille:

"Presque deux semaines sans électronique et j’ai vu la différence. Ça été difficile de travailler sur le détachement. J’ai également réduit ma consommation d’écran également. Elle va mieux à l’école et elle est plus heureuse."

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Courtoisie