Nouvelles : Une mère deux enfants se fait violemment agresser par un groupe de 10 adolescents racistes

Une mère deux enfants se fait violemment agresser par un groupe de 10 adolescents racistes

Elle est complètement défigurée.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,162 2.2k Partages

Malheureusement en 2019, le racisme est bien présent chez les jeunes comme l'illustre cette histoire qui nous vient d'Angleterre où une mère de famille d'une trentaine d'années s'est fait violemment agresser par 10 adolescents racistes. Elle est complètement défigurée et choquée par cet événement.

C'est le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en agacer un grand nombre d'entre vous. En effet, dans la ville de Doncaster en Angleterre, une mère de 34 ans, nommée, Anca Si Piticii, s'est fait agresser par 10 adolescents racistes. Alors qu'il était 23h30 et qu'elle déchargeait des choses de sa voiture, cette meute d'adolescents est passée proche d'elle. Elle leur a demandé poliment de baisser d'un ton parce qu'il était tard, elle leur a également fait remarquer qu'ils étaient trop jeunes pour être dehors à une heure pareille. C'est à ce moment-là que les choses ont commencé à déraper sévèrement.

En effet, le Daily Mail raconte que les adolescents ont commencé à se montrer agressifs verbalement traitant Anca de tous les noms possibles et imaginables. Elle leur alors demandé de ne pas lui parler sur ce ton et ils n'ont pas vraiment apprécié. Par la suite, ils sont allés plus loin en la traitant de "sale Polonaise qui n'a rien à faire dans leur pays". Ils lui ont également asséné une remarque classique chez les racistes: "rentre dans ton pays". Puis les choses ont complètement dérapé et ils ont commencé à l'agresser physiquement.

Ainsi, les coups de points et les coups de pieds se sont multipliés de la part des adolescents, qui soulignons-le, sont autant des garçons que des filles. Heureusement, Anca arrive à s'échapper de cette situation bien mal engagée pour aller demander de l'aide à un de ses voisins. Elle parvient par la suite à se réfugier chez elle où elle appelle la police. Malheureusement, il s'agissait d'une soirée de fin de semaine et la police était bien trop occupée. Anca s'en va donc à l'hôpital pour se faire soigner.

Cette histoire n'est toujours pas réglée, explique le Daily Mail. La police est toujours à la recherche de ces 10 adolescents racistes et violents. Une enquête est en cours et espérons que les forces de l'ordre mettent la main sur ces jeunes avant qu’ils ne commettent une autre agression haineuse. Le plus ironique dans cette histoire, c'est qu'Anca n'est pas polonaise, mais roumaine.

Partager sur Facebook
2,162 2.2k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Courtoisie