Nouvelles : Une mère et son petit ami violent et battent à mort sa fille de 4 ans pour mentir aux policiers.

Une mère et son petit ami violent et battent à mort sa fille de 4 ans pour mentir aux policiers.

Une véritable massacre.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,451 2.5k Partages

Malheureusement en 2019 même si on n'arrête pas le progrès, il y a toujours des personnes archaïques qui sont de véritables barbares comme l'illustre cette histoire où une petite fille de 4 ans s'est fait violer et frapper à mort par sa mère et son petit ami.

C'est le site web d'informations et de divertissement britannique le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle qui va sans doute donner la chair de poule à la majorité d'entre vous, surtout celles et ceux qui ont de jeunes enfants ou qui sont proches d'en avoir. En effet, en Argentine, dans la ville de Buenos Aires, une petite fille de 4 ans s'est fait violer et frapper à mort par sa mère et son petit ami. Les deux adultes ont tout d'abord prétexté qu'ils l'avaient trouvé inconsciente dans la piscine avant que la police s'en mêle.

En effet, lorsque les  deux individus amènent la petite fille de 4 ans à l'hôpital, ils agissent comme si elle avait eu un accident explique le Daily Mail. Ils ont expliqué aux médecins qu'ils l'avaient retrouvés dans un état lamentable dans la piscine et qu'ils n'ont pas eu d'autres choix de l'amener aux urgences. Pourtant, les médecins ne sont pas dupes. Une fois qu'ils ont examiné la petite fille, ils se sont rendu compte que son corps était marqué de coups et que certaines marques indiquées qu'elle avait été violée. Il n'en leur fallait pas plus pour appeler la police.

Les deux individus n'ont pas mis beaucoup de temps a avoué ce qu'ils avaient fait à la police relate le Daily Mail. Il faut dire que les preuves étaient tellement accablantes contre eux qu'ils n'ont pas vraiment eu le choix de dire la vérité. Ils ont donc ainsi avoué une bonne partie de ce qu'ils avaient fait subir à cette petite fille de 4 ans.

Par contre, ce qu'on ne sait pas c'est pourquoi ils ont fait ça explique le Daily Mail. Qu'est-ce qui aurait pu les motiver à devenir aussi violent envers cet enfant sans défense. Difficile à dire, peut-être se sentaient-ils dépassés par les événements. Une chose est certaine, ce n'est pas du tout une façon adéquate de réagir. Reste à savoir quelle est la sanction que la justice leur réserve.

Partager sur Facebook
2,451 2.5k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Courtoisie