Nouvelles : Une mère partage la photo de son fils dans son cercueil afin de dénoncer les horreurs du harcèlement.

Une mère partage la photo de son fils dans son cercueil afin de dénoncer les horreurs du harcèlement.

Attention: contenu difficile à regarder.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,826 2.8k Partages

Une mère dévastée a publié la photo de son fils dans son cercueil après que ses intimidateurs l'aient poussé à se suicider.

La maman nommée Cheryl Hudson avait partagé la photo de son fils Andy Leach sur les réseaux sociaux, puis après que le média Metro lui ait demandé la permission de la publier, la photo a causé tout un onde de choc.

Évidemment, une telle photo montrant un si jeune garçon dans son cercueil a de quoi glacer le sang et Cheryl en est bien consciente.

Toutefois, la mère souhaite que le choc puisse sensibiliser certaines personnes à changer de comportement et à cesser de pratiquer de l'intimidation sur leur entourage.

Le jeune Andy n'avait que 12 ans quand son corps pendu a été retrouvé dans le garage familial de Southaven au Mississippi.

C'est donc mardi dernier qu'Andy a décidé de se suicider, et ce, afin de mettre un terme à des mois d'intimidation.

C'est le frère de 15 ans de la victime qui a retrouvé son corps.

La mère explique: "Il a laissé une note. En fait, il en a laissé quelques-unes. Il y a en quelques-unes que nous avons trouvées. Ça nous laisse croire qu''il y pensait depuis un bon moment déjà."

Puis, la suite des propos de la mère donnent très froid dans le dos: "Il a laissé une note et il a fait un dessin sur lequel il représentait la façon qu'il croyait qu'on le retrouverait, et c'est exactement comme ça qu'on l'a retrouvé. Il a été intimidé à l'école comme à l'extérieur de l'école."

Andy était en sixième année à la Southaven Middle School.

Le garçon avait pourtant demandé de l'aide à son établissement scolaire, mais de toute évidence, les efforts fournis n'ont pas suffi.

Aux dires de Cheryl, Andy n'était pas le premier cas du genre à l'école et il semblerait que ce n'était pas la première fois que l'école levait les yeux sur une affaire d'intimidation.

Toujours selon Cheryl, celle-ci a entendu parler de nombreuses histoires d'intimidation dans la même école et plusieurs élèves affirment être terrorisés à la simple idée d'aller aux toilettes étant donné le fort taux d'intimidation à l'intérieur des murs de l'établissement scolaire.

Cheryl s'engage toutefois à conserver le doux souvenir qu'elle a de son fils.

La mère confie qu'Andy était un vrai rayon de soleil et qu'il rayonnait d'amour.

L'école n'a pas voulu commenter.

Le père d'Andy croit que ses intimidateurs ont commencé à le prendre comme cible quand le jeune garçon a évoqué à des connaissances qu'il serait peut-être bisexuel.

Souhaitons que l'histoire d'Andy aide à faire cesser l'intimidation.

Partager sur Facebook
2,826 2.8k Partages

Source: Metro · Crédit Photo: Courtoisie