Nouvelles : Une mère se suicide avec son bébé dans les bras en se jetant sous un train

Une mère se suicide avec son bébé dans les bras en se jetant sous un train

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
4,417 4.4k Partages

Un drame sans précédent s'est produit à la gare de Combs-la-Vill, en France, entre 10h30 et 14 heures, alors qu'une femme qui tenait son bébé dans ses bras s'est enlevée la vie en se jetant sous un train. Le tragique incident a provoqué l'interruption de la circulation des rames de RER D entre les gares de Villeneuve-Saint-Georges et Melunn.

Selonn ce que rapportent les médias locaux, ce serait vers 10h30 que la mère aurait décidé de se jeter sur la voie du RER alors que le train arrivait. La femme et son bébé seraient morts sur le coup.

Le geste posé par la mère a aussitôt provoqué le lancement d'une alerte sur les lieux. Tout d'abord, on a fait évacuer la gare pour les fins d'une enquête. C'est vers le milieu de l'après-midi qu'on a enfin pu procéder à la réouverture de la gare afin que le trafic puisse reprendre.

Ce suicide cauchemardesque a évidemment produit une onde de choc, et ce autant auprès des autres usagers du RER qui étaient sur place qu'auprès des employés de la gare. À titre d'exemple, les médias locaux ont aperçu une employée de la gare qui avait quitté le travail en larmes et qui, visiblement, était encore sous le choc suite aux tragiques événements de la journée.

Les usagers présents qui ont assisté à la terrible scène ont tous bien voulu collaborer avec les autorités afin de les aider à reconstituer les événements qui ont précédé ce suicide accompagné d'un homicide.

Jérôme, un employé de la SNCF, a révélé sur les réseaux sociaux qu'il serait retardé par le travail dans un message qui démontre à quel point un tel incident a des répercussions sur tout le monde: "Je préviens mon employeur que je ne serai pas présent à l’heure. Il devrait comprendre puisque je travaille pour la SNCF. Ce genre d’événement ce n’est jamais agréable."

Alors que l'incident tragique venait de se produire et que la nouvelle n'avait pas encore été transmis, des voyageurs se demandaient pourquoi il y avait un tel branle-bas de combat. Deux lycéennes de Combs-la-Ville, expliquaient notamment qu'elles attendaient "un chauffeur pour nous emmener à Savigny-sur-Orge, dans l’Essonne, pour faire notre rentrée. Et comme la gare est fermée, on ne peut pas avoir de justificatif de retard".

Selon le site d'informations Actu-fr, il semblerait que la mère était une résidente du secteur. Les autorités n'ont toujours révélé aucune information supplémentaire à propos de l'identité de la mère ou sinon, au sujet de ses motivations.

Partager sur Facebook
4,417 4.4k Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Courtoisie