Nouvelles : Une nouvelle mère s'enlève la vie suite à un combat contre une dépression post-partum

Une nouvelle mère s'enlève la vie suite à un combat contre une dépression post-partum

Une histoire bouleversante.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

On tient peut-être l'une des histoires les plus tristes de la journée et elle nous vient des États-Unis où une femme a décidé de s'exprimer sur une de ses meilleures amies qui s'est suicidée en raison d'une dépression postnatale.

C'est le site web d'informations et de divertissement HerViewFromHome qui rapporte l'histoire d'Allison, une jeune femme qui a décidé de mettre fin à ses jours au mois de juin 2016. La raison ? Elle ne se remettait pas de sa dépression postnatale. Pour celles et ceux qui ne sont pas familiers avec cette notion, Wikipédia indique qu'une dépression postnatale est «un ensemble de troubles de l'humeur survenant après l'accouchement. Ces troubles peuvent affecter la mère ainsi que son enfant dans un spectre et une intensité variable suivant la durée et la gravité des symptômes». C'est exactement ce qu'a vécu cette fameuse Allison qui n'a pas réussi à vaincre ses démons.

Son amie explique qu'elle n'a pas vu venir le suicide d'Allison parce que cette dernière avait l'air de parfaitement aller. Elle ne laissait pas transparaître qu'elle était complètement déprimée même si elle avait laissé sous-entendre qu'elle pleurait parfois. Rien de très alarmant pourtant. Malheureusement, elle s'est suicidée alors que son enfant était seulement âgé d'un peu plus de 4 mois.

HerViewFromHome explique que si cette femme a partagé l'histoire de son amie Allison, c'est pour inciter toutes les femmes qui sont victimes d'une dépression postnatale puissent s'ouvrir sur le sujet et n'hésite pas à en parler. En effet, trop souvent, de jeunes mères de famille passent sous silence leur état psychologique. Pourtant, ce n'est pas la bonne solution comme l'illustre cette tragique histoire. Si vous vous sentez mal, il ne faut pas hésiter à en parler à un proche ou à un professionnel de la santé mentale.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: HerViewFromHome · Crédit Photo: Courtoisie