Nouvelles : Une patiente prend feu dans son lit d'hôpital à cause d'une cigarette.

Une patiente prend feu dans son lit d'hôpital à cause d'une cigarette.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Le personnel soignant de l'hôpital de Digne-les-Bains a vécu une soirée plutôt inédite lundi alors qu'une de ses patientes a pris feu dans son lit. La femme qui était sous assistance respiratoire a voulu s'allumer une cigarette, ce qui a causé une réaction explosive ayant mené à un début d'incendie.

Ce sont des employés de l'hôpital qui sont parvenus à venir en aide à la femme. Parmi les employés présents, on y trouvait un médecin, deux infirmières, deux aides-soignantes et une Agent des services hospitaliers - ASH.

Les employés ont donc réagi très rapidement en se munissant de plusieurs extincteurs ainsi que d'un Robinet d'incendie armé (RIA) afin d'être en mesure de pouvoir maîtriser les flammes.

Évidemment, étant donné la violence du début de l'incendie, la patiente s'en est peut-être sortie sauve, mais elle a subi de nombreuses brûlures au troisième degré sur près de 30 % du corps. La femme a été transférée dans une autre unité de l'hôpital où on lui prodigue les soins nécessaires.

La direction de l'hôpital a révélé que la patiente d'une soixantaine d'années devrait être héliportée sous peu au centre régional des grands brûlés de l'hôpital de la Conception à Marseille.

Aux dernières nouvelles, les médecins jugeaient l'état de santé de la patiente comme étant encore très préoccupant.

Un témoin a raconté au média La Provence: "On a suivi les procédures de circulation incendie. Tout s'est déroulé dans le calme. Le personnel a bien géré son stress. Il y a eu naturellement de la solidarité avec tout le personnel présent de l'hôpital."

Le début d'incendie a aussi provoqué le transfert de 26 patients dans une autre unité de l'hôpital. On estime aussi qu'une vingtaine de sapeurs-pompiers ont dû être mobilisés.

Le colonel Frédéric Pignaud, directeur du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) des Alpes-de-Haute-Provence, a affirmé: "Les sapeurs-pompiers ont réalisé l'ensemble des vérifications habituelles de la zone d'un sinistre, les parties supérieures, inférieures et latérales de la chambre qui a brûlé. Parallèlement, les personnes qui ont été mises en sécurité ont été contrôlées par le personnel médical et les sapeurs-pompiers." Le colonel a aussi tenu à souligner "l'efficacité des dispositifs de prévention et la réactivité des personnels".

C'est la Sûreté urbaine (SU) du commissariat de Digne-les-Bains qui mènera l'enquête ordonnée par le parquet. Sinon, la Police technique et scientifique (PTS) s'est aussi rendue sur les lieux afin de répertorier les constatations d'usage.

Pour le moment, tout porte à croire que le début d'incendie aurait été provoqué par la patiente qui aurait tenté de s'allumer une cigarette.

Source: 20 Minutes · Crédit Photo: Adobe Stock