Nouvelles : Une policière tue un innocent après qu'elle se soit trompée d'appartement

Une policière tue un innocent après qu'elle se soit trompée d'appartement

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
455 455 Partages

Un homme a tragiquement perdu la vie après qu'une policière se soit trompée d'appartement et qu'elle lui ait tiré dessus. La policière n'était pas en service au moment où le drame s'est produit.

Les forces de police de Dallas au Texas ont annoncé qu'une de leurs policières était suspecté d'avoir tué un homme en lui tirant dessus. La femme revenait du travail quand elle s'est trompée d'appartement, puis pour des raisons encore inexpliquées, elle aurait tiré sur l'homme, ce qui aurait causé son décès.

Le troublant incident s'est produit jeudi soir vers 22h. La policière venait de terminer son quart de travail et elle devait marcher environ 300 mètres pour se rendre jusqu'à son domicile. Or, on ignore encore pourquoi, mais la femme est entrée dans un appartement qu'elle croyait être le sien, puis c'est à ce moment que la fusillade mortelle a eu lieu.

La victime a été identifiée et il s'agit d'un homme de 26 ans nommé Botham Shem Jean.

Selon ce qu'a rapporté la police de Dallas, la policière aurait fait feu avec son arme à l'intérieur de l'appartement de la victime. L'homme aurait ensuite été transporté jusqu'à l'hôpital le plus proche, mais il est mort quelques heures plus tard des suites de ses blessures.

Quant à la policière, son identité est toujours gardée secrète et on sait encore bien peu de choses à son sujet. Celle-ci est présentement détenue et en plus de la police de Dallas qui mène une enquête, une autre enquête à l'interne a été lancée.

Selon le site web Heavy.com, la victime était originaire de Saint Lucia aux Caraïbes. L'homme était la fierté de sa famille, car il avait quitté son pays d'origine pour se rendre en Amérique et ainsi, faire tous les sacrifices nécessaires afin de réaliser ses plus grands rêves.

La page LinkedIn de Botham Shem Jean indique que le jeune homme travaillait dans une société d'évaluation de risques appartenant à PricewaterhouseCoopers.

Landis Tindell, un homme qui a fréquenté l'Université d'Arkansas en même temps que la victime affirme que Botham Shem Jean était un leader reconnu dans sa communauté étudiante. Comme se souvient Tindell, Botham Shem Jean était très impliqué dans l'association étudiante et tous ses camarades de classe n'avaient que des bons mots à son égard.

L'enquête policière risque de se poursuivre dans les prochains jours et gageons que les autorités traiteront très délicatement cette histoire afin de ne pas s'attirer les foudres de la population. Une histoire qui s'annonce donc à suivre.

Partager sur Facebook
455 455 Partages

Source: WFAA · Crédit Photo: Courtoisie