Nouvelles : Une vidéo choquante montre un taureau terrifié en flammes pendant un festival

Une vidéo choquante montre un taureau terrifié en flammes pendant un festival

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un taureau terrifié a été ligoté et incendié avant d'être libéré pour ensuite semer la terreur terreur dans la ville à l'occasion d'un festival traditionnel espagnol.

L'animal a été attaché à un poteau alors que près de 20 hommes l'avaient épinglé pour mettre le feu à des imitations de cornes attachées à sa tête.

Deux énormes boules de paille ont été attachées à la tête du taureau à l'aide de cordes, de fils et de bois brut, puis elles ont été enflammées lors du spectacle annuel "Fire Bull" à Medinaceli, au nord-est de Madrid.

Après avoir été recouvert de boue et incendié, le taureau a ensuite été relâché.

Des feux d'artifice ont également été allumés autour de l'animal, ce qui a encore plus plongé le pauvre animal dans un état de détresse.

Des images de l'événement ont été filmées lors du festival annuel Toro Jubilo. Cet événement a lieu le deuxième week-end de chaque mois de novembre à Medinaceli à Soira. 

Des défenseurs des droits des animaux ont révélé ces images à la suite d'une enquête secrète menée par l'ONG espagnole AnimaNaturalis et le groupe de défense des droits des animaux CAS International.

Pendant le festival, dont les origines remontent à plusieurs siècles, le taureau est recouvert de boue pour éviter les brûlures et une structure inflammable est placée sur sa tête. La structure est ensuite incendiée avant que l'animal ne soit libéré vers minuit.

Le spectacle annuel, qui est répertorié par le gouvernement espagnol comme étant un événement traditionnel à préserver, a eu lieu samedi dernier et a attiré environ 1500 spectateurs.

Les caméras et les appareils photos sont strictement interdits, mais les militants d'AnimaNaturalis sont parvenus à filmer cette pratique afin de dénoncer l'ampleur de ce qui se passe pendant le spectacle. 

Aïda Gascon, directrice d'AnimaNaturalis, a déclaré : "Nous voulons mettre en lumière les abus systématiques que des milliers de villages cachent tout en révélant l'énorme financement qu'ils reçoivent des municipalités".

Du côté de CAS International, un porte-parole a déclaré: "Les festivités populaires avec des taureaux sont une forme de cruauté et de violence. Pendant les festivités locales en Espagne, les taureaux sont immobilisés, ligotés et tirés avec des cordes, agressés, forcés de courir, jetés à la mer et allumés avec des torches attachées à leurs cornes. Les animaux tombent, saignent, sont en détresse extrême et parfois destinés à mourir. La forme la plus cruelle de célébration est lorsque les boules imprégnées d'une substance inflammable attachée à leurs cornes est incendiée pour que les taureaux courent désespérément. S'amuser au détriment des taureaux met leur vie en danger. On constate des décès dus à des coups brutaux, des crises cardiaques, des brûlures oculaires, de l'angoisse et de la peur du feu. En plus de porter des blessures physiques et psychologiques, un grand nombre de ces animaux sont envoyés directement à l'abattoir cette même nuit".

Voici la troublante vidéo: 

Enfin, l'enquête a également révélé que 2 500 taureaux sont incendiés chaque année dans un grand nombre de municipalités espagnoles, concentrées dans les provinces de Castellon, Alicante, Valence, Teruel et Saragosse.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Dailymail · Crédit Photo: Capture d'écran