Showbiz : C'est tout à fait normal de vouloir tuer son patron, selon cette psychologue
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

C'est tout à fait normal de vouloir tuer son patron, selon cette psychologue

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Showbiz
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Dr Julia Shaw, une psychologue criminelle spécialisée dans les côtés sombres de l'humanité a affirmé à Daily Mail qu'il est tout à fait normal de vouloir tuer son patron. Penser à tuer une autre personne serait une bonne chose parce que cela nous empêche de passer à l'acte, selon elle. Et plus de la moitié des gens aurait déjà pensé à tuer son patron, que ce soit en le poussant dans les escaliers ou en empoisonnant son premier café.

« Des recherches ont été menées auprès de participants pour leur demander s'ils avaient déjà rêvé d'assassiner quelqu'un. Plus de la moitié des gens disent généralement oui, ils ont rêvé au meurtre de quelqu'un. Les cibles populaires sont les patrons et les anciens conjoints - la liste est longue [...] Évidemment, la majorité ne passe jamais à l'acte, heureusement », a expliqué Dr Julia Shaw. 

Il n'y aurait qu'environ 1 % de psychopathes dans la population et seulement un tout petit pourcentage d'eux vont poser un geste d'une extrême violence ou tuer quelqu'un, d'après les données de Daily Mail. 

« Rêver de tuer quelqu'un est un exercice d'empathie », a insisté Dr Julia Shaw. « Vous y pensez, vous imaginez les conséquences et ce qui se passerait si vous le étiez prêt à le faire... et devinez quelle est la décision finale? "Je ne veux pas le faire parce que je ne veux pas vivre les conséquences de cet acte" »

« En tant qu'être humains intelligents, nous avons la capacité de planifier et prédire les conséquences suite à nos comportements et c'est une parte importante de notre humanité », a-t-elle ajouté. 

« Ces exercices d'empathie et ces rêves sont important pour prendre de bonnes décisions, surtout dans des situations où vous devez agir rapidement. Quand tout va bien, c'est là qu'il faut faire ces exercices. »

Par contre, une étude américaine affirme que de nourrir des pensées violentes et négatives envers les autres peut vous plonger dans un cercle vicieux mauvais pour votre santé mentale. 

Selon Dr Julia Shaw, les tueurs ne sont pas de mauvaises personnes. Dans certains cas, il peut s'agir d'une erreur de jugement en une seule minute, a-t-elle spécifié.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Adobe Stock