Showbiz : Pamela Anderson critique l'affluence de dons pour Notre-Dame de Paris

Pamela Anderson critique l'affluence de dons pour Notre-Dame de Paris

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Showbiz

L'actrice Pamela Anderson n'approuve pas du tout l'affluence de dons de méga riches pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris. En couple avec le footballeur Adil Rami et installée en France depuis 2017, Pamela Anderson avait déjà dénoncé le mépris d'Emmanuel Macron pour les pauvres et offert son soutien aux gilets jaunes. 

« 1 milliard d’euros déjà récolté pour reconstruire Notre-Dame. C’était facile. Merci les milliardaires. Je pensais que l’Église catholique avait déjà réuni assez d’argent en prospérant sur les croyances des pauvres », a écrit Pamela Anderson sur son compte Twitter. 

« Que fait-on pour les personnes sans-abris qui courent affamées dans les rues ? », a questionné l'actrice. « C’est la preuve que 1% de la population (NDLR : les plus riches) est coupée des réalités. Ces personnes s’intéressent moins aux autres qu’à leurs noms dans les journaux. Je suis sûre qu’ils seront célébrés. Leurs dons ne seront pas taxés et leur profiteront encore. Seront-ils dépeints comme des héros ? La vie n’est pas juste. Cela doit changer. »

Les internautes ont été nombreux à réagir à son message. 

« Je suis quand même assez choqué de cet engouement soudain et hyper médiatisé pour de la pierre. Ok c’est un monument important dans l’histoire mais il ne faudrait oublier les vivants du présent », a répondu l'un d'eux.

« Il suffisait de demander un don au vatican? C est indécent pour les sans abris quand on prefere la pierre et l argent a l humain.. », a commenté un autre. 

Déjà critiquée sur les réseaux sociaux, la famille Pinault avait annoncé qu'elle allait renoncer à la déduction fiscale pour son don, jeudi, avant le message de Pamela Anderson. Bernard Arnault a précisé que le don de sa famille ne serait pas défiscalisé non plus, jugeant « consternant » de « se faire critiquer » de la sorte. 

Source: Twitter · Crédit Photo: Wiki media