Trucs et Astuces : Une agente de bord infectée par la rougeole est plongée dans le coma.

Une agente de bord infectée par la rougeole est plongée dans le coma.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
9 9 Partages

Une agente de bord israélienne a été plongée dans le coma suite à de graves complications liées à la rougeole dont elle a été infectée.

La femme de 43 ans était réputée comme étant une personne en très bonne condition physique avant qu'elle ne soit infectée par la maladie.

Or, comme le rapporte CNN, les choses ont soudainement changé à la fin du mois de mars quand la rougeole dont elle était infectée a fini par provoquer chez l'agente de bord une encéphalite, qui consiste en une inflammation du cerveau.

Le Dr Itama Grotto, directeur général associé au ministre de la Santé israélien, a expliqué aux journalistes de CNN: "Elle est dans un coma profond depuis 10 jours, et maintenant nous espérons que le meilleur pour elle."

On ignore précisément à quel endroit la jeune femme a été infectée par le virus de la rougeole, mais les trajets effectués lors de son travail laissent croire que cela aurait pu se produire à New York, en Israël, ou sur un vol entre les deux.

Ce serait le 31 mars que l'agente de bord aurait commencé à ressentir les premiers effets de la maladie qui se sont manifestés par l'entremise d'une fièvre si intense que la jeune femme s'est présentée le même jour à l'hôpital.

En raison d'un mouvement qui a gagné en popularité au cours des dernières années et qui consiste à ne pas vacciner ses enfants, on a vu des maladies pourtant absentes pendant longtemps refaire leur apparition, dont notamment la rougeole.

L'agente de bord a certes été vaccinée dans ses jeunes années, mais le vaccin n'est pas infaillible pour autant.

À cet effet, le Dr William Schaffner, spécialiste des maladies infectieuses à l'Université Vanderbilt et conseiller auprès des centres américains de contrôle des vaccins et de prévention des maladies, accuse justement ce mouvement d'être à l'origine d'un retour de maladies qui avaient été rayées de la carte: "Je savais que cela arriverait tôt ou tard. [...] Nous assistons à la réintroduction d'une infection virale grave dans une population qui refuse le vaccin à leurs enfants et qui se propage à présent au-delà de cette population."

Enfin, le Dr Schaffner termine en expliquant qu'il faudra ralentir ce mouvement d'antivaccination, mais il faudra aussi convaincre les familles dont les croyances religieuses interdisent la vaccination: "Parfois, ils vaccinent leur premier ou deuxième enfant, mais avec tant d'enfants, ils n'ont pas toujours le temps de tous les vacciner. Ils ne sont pas contre les vaccins. Ils n'ont rien contre eux idéologiquement."

Partager sur Facebook
9 9 Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Courtoisie